ACCUEIL ENTREPRENEURS PÉPITES SAVOIR-FAIRE CORPORATE ACTU PUBLIQUE

Museum of failure : un musée qui rappelle que l’échec est la base du succès

Publié le Vendredi 16 Juin 2017

Bien avant d'être élu Président des États-Unis, Donald Trump sévissait dans le rôle du patron dans The Apprentice. Un jeu de société à son nom a vu le jour en 1989, réédité en 2004. Seuls 800.000 exemplaires ont été écoulés

Museum of Failure ou musée de l’échec, une institution qui immortalise les plus grands échecs de l'histoire de la vente au détail a ouvert ses portes en Suède cet été.


Samuel West, le fondateur avec la bicyclette en plastique Itera ©museumoffailure

Collecteur et chercheur indépendant de l'innovation, le Dr Samuel West a ouvert le MUSEUM OF FAILURE à Helsingborg, en Suède, pour célébrer des fausses tendances plus ou moins aberrantes et hilarantes que des sociétés comme Colgate, Nokia et Coca-Cola ont suivi au cours du siècle dernier.




Apprendre de l'échec

West souligne que la célébration de mauvaises idées est essentielle au futur de l'innovation des produits.
« La majorité de tous les projets d'innovation échouent », selon le site web du musée.

« Apprendre est le seul moyen de transformer l'échec en succès ».


Le parfum de vieux cuir Harley Davidson, n'a pas convaincu les peaux humaines. ©museumoffailure

Les œillères de la conviction personnelle

Le musée, qui a ouvert le 7 juin, met en vedette des gadgets mémorables comme le Sony Betamax, à côté d'idées terribles moins connues, y compris une gamme de parfums Harley Davidson au cuir et le jeu de Donald Trump similaire au Monopoly. Trump était la seule personne qui pensait que c'était une bonne idée, probablement !


Un masque cosmétique de films d'horreur. ©museumoffailure
Le masque de "réjuvénation faciale" Rejuvenique RJV10KIT est un bel exemple d'innovation ratée et d'un échec commercial.

Innover c'est prendre en compte l'échec

« J'espère vraiment que vous voyez que ces marques géantes que tout le monde respecte, elles ont échoué », a déclaré le Dr West.
« J'espère que cela vous rend moins inquiets quand il s’agit d'apprendre quelque chose de nouveau ». 



Les Google Glass sont aussi dans le Museum of Failure ! Révolutionnaires, elles anticipaient le monde de la réalité augmentée... Arrêtées début 2015, pour cause juridique :  on pouvait filmer ou photographier incognito) ©Google

Si vous développez une nouvelle compétence, en essayant d'apprendre une nouvelle langue ou de créer quelque chose de nouveau, vous allez échouer.
N'ayez pas honte. Apprenons de ces échecs, au lieu de les ignorer. »

La rédaction



Sur le même thème

AUTEUR
MON ARTICLE
MA STRATEGIE RESEAUX
MES MARCHES PUBLICS



Chaîne Youtube PMELink