Retour à la rubrique "L'actu publique"

11 entrepreneurs ont été choisis par l'État le 21 novembre dernier pour des projets d’intérêt général

Publié le Mercredi 21 Decembre 2016

Pour rappel, l'état a décidé de constituer une promotion de 11 personnes, recrutées pour 10 mois, pour résoudre, par leurs compétences numériques d’exception et grâce aux données, des défis d’intérêt général, au sein d’administrations pionnières.

Le processus de sélection

Dès la clôture de l’appel à projet le 21 novembre au soir, 115 candidatures ont été étudiées par Etalab et par les administrations d’accueil, avec le soutien du Conseil Général de l’Economie, de l’Industrie, de l’Energie, et des Technologies (CGEIET) afin d’assurer une pré-sélection.

Sur ces 115 candidatures reçues, l’âge moyen est de 33 ans. 12% des candidats sont des femmes. Les défis qui ont reçu le plus de candidatures sont ceux de la Cour des Comptes et des ministères de la Culture et de l’Intérieur.


Le Président de la République, Thierry Mandon et Etalab à l'ONU - Sept. 2014

Composition du jury :
François Bancilhon, co-fondateur et CEO de Data Publica
Florian Bucher, co-fondateur de l’École 42
Diana Filippova, connector à OuiShare
Xavier Dupré, professeur à l’Ensae – chercheur Microsoft
Céline Lazorthes, fondatrice et CEO  de Leetchi Group – Leetchi.com & MANGOPAY
Pierre Pezziardi, L’informatique conviviale
Romain Niccoli, fondateur et Chief product officer de Critéo
Laure Lucchesi, directrice Etalab

A l’issue de ces entretiens, le jury a sélectionné 11 lauréats qui démarreront leurs missions au sein de l’État à compter du 2 janvier 2017, pour 10 mois. Une animation sera assurée avec le Liberté Living Lab pour créer un esprit de promotion et d’entraide entre les lauréats et les mentors opérationnels des ministères et organismes publics.

Les lauréats

c42b
Constance de Quatrebarbes
est ingénieure.
Littéraire de formation, et programmeuse passionnée, elle s’est spécialisée dans la science de données ainsi que dans le développement de méthodes et outils numériques appliquées aux Sciences Humaines et Sociales. Entrepreneuse depuis 2009, elle conseille et accompagne les entreprises dans la mise en valeur de leurs données. Elle relèvera le défi de la Bibliothèque nationale de France.

gross
Martin Gross 
: Ingénieur Supélec, passionné par les problématiques de data (et d’open data) ainsi que de web technologies, Martin a co-fondé avec son frère CommoPrices.com, le plus grand portail de prix de matières premières au monde. Il rejoindra le défi du ministère de l’intérieur.

grab
Tristram Gräbener
 : Passionné des problématiques de transport, de cartographie et de données ouvertes. Après un doctorat en calcul d’itinéraires multimodaux à l’université de Toulouse, il a participé à la création de navitia.io au sein de Kisio Digtal puis a travaillé trois ans chez Capitaine Train pour faciliter et donc encourager le voyage en train à travers l’Europe. Il relèvera le défi du ministère de l’intérieur.

david
Etienne David
 : ingénieur AgroParisTech, Master de recherche à Paris-Dauphine en Data Mining, c’est un jeune entrepreneur de 24 ans. Spécialisé en analyse d’image, il réalise sa thèse de Master à Singapour. Attentif aux défis contemporains liés à l’alimentation, il part explorer avec deux partenaires pendant un an l’Afrique et l’Asie à la rencontre de solutions alternatives et ingénieuses dans l’alimentation afin de les partager au plus grand nombre: c’est le projet Jugaaddict. Il est choisi pour relever le défi de l’Agence Française de Développement.

chabouis
Francis Chabouis 
: Ingénieur de formation (Centrale Lyon 2006) avec une spécialité en mathématiques, il travaille en finance de marché plusieurs années avant de devenir développeur en 2012. Après avoir travaillé 3 ans à la R&D d’un éditeur de logiciel financier, il fonde Ubikiwi pour proposer des services innovants en cartographie, data-visualisation et mobilité. L’objectif : aider lesgens à passer moins de temps dans les transports. Il a donc naturellement proposé sa contribution au programme d’entrepreneur d’intérêt général sur le défi du ministère de l’intérieur.

bouloc
Léo Bouloc
  a grandi en région parisienne. Il est ingénieur de l’ENSTA ParisTech et diplômé d’un Master de l’ENS Cachan en mathématiques appliquées et apprentissage automatique. Ses expériences dans le public et en start-up dans différents pays (Palestine, Inde, France, USA) lui font découvrir la variété des champs d’application de la science des données et le motivent à utiliser ces nouvelles technologies pour l’intérêt général sur le défi du ministère de la recherche.

cossin
Sébastien Cossin
 : Pendant ses études de médecine, il constate le retard des systèmes d’information en santé qui impacte la qualité des soins. Motivé pour moderniser les outils informatiques et passionné par les nouvelles technologies, il réalise un master 2 en informatique médicale puis rejoint une équipe de recherche Inserm. Il décide de devenir entrepreneur d’intérêt général sur le défi du ministère de la santé pour montrer qu’il est possible d’exploiter les données de santé, à des fins éthiques et pour le bien commun.

bardolle
Frédéric Bardolle
 : il a passé les 6 dernières années à résoudre des problèmes grâce aux données. CTO de Data for Good, il accompagne les projets data science réalisés par la communauté de 300 volontaires pour des associations et des institutions publiques. L’été dernier, il a participé en tant que mentor au Paris Summer Innovation Fellowship, un programme rassemblant 20 jeunes innovateurs travaillant sur des projets à impact social. Il rejoint les entrepreneurs d’intérêt général sur le défi de la Cour des comptes.

dupont
Laurent Dupont 
: Diplômé de l’École Polytechnique (Palaiseau) et du KTH (École Polytechnique Royale de Suède), il a une quinzaine d’années d’expérience en informatique. Il a contribué en France, en Suède et aux États-Unis à plusieurs startups en tant que responsable de projets et d’équipes, co-fondateur et directeur technique. Ces entreprises sont marquées par une forte composante de recherche et d’innovation souvent brevetée, centrée sur l’analyse et l’interprétation de données complexes et hétérogènes. Il relèvera le défi du ministère de la recherche.

guery
Bastien Guerry 
: il est développeur et hacktiviste indépendant. Après des études de philosophie et de sciences cognitives, il renoue avec ses premières amours en découvrant le logiciel libre, il est aujourd’hui mainteneur d’Org-mode, un module pour organiser sa vie à l’aide de fichiers textes. En tant que libriste, il participe au projet One Laptop Per Child en 2008, co-fonde OLPC France, devient premier salarié de Wikimédia France en 2010, fonde Le Musée Libre, puis Move Commons, puis contribue à ShareLex, jecode.org et les Hackadons.  Il rejoint le défi du ministère de la culture.

paclo
Marion Paclot
 : Diplômée de l’ENSAE et de Sciences-Po Paris, Marion a d’abord occupé un poste d’économiste-statisticienne à l’ARCEP. Elle a ensuite travaillé comme datascientist chez Bluestone (cabinet de conseil spécialisé en datascience), Webhelp (leader de la gestion de clientèle externalisée), et en tant que datascientist indépendante. Dans le cadre du programme entrepreneur d’intérêt général, elle relèvera le défi du ministère de l’économie et des finances.

Etalab assurera également un accompagnement de cette promotion tout au long de l’année, en lien avec les administrations accueillant ce programme.

Sur le même thème

Publiez votre article !
1ère semaine gratuite !